Michel Dutertre nous a quittés

Michel Dutertre nous a quittés

Michel Dutertre est décédé le 9 septembre dernier à son domicile de Garches. Pour toutes celles et ceux qui l’ont connu, qui ont compté parmi ses amis ou qui ont eu la chance de travailler à ses côtés, c’est une nouvelle infiniment triste.

Chef d’entreprise remarquable, intègre, humain, visionnaire, rigoureux et épicurien, Michel ouvre tout d’abord au sein de Via Voyages un département “incentive” : Via Expansion. Dès 1981, avec quelques confrères, il participe à la structuration de ce métier émergent, en siégeant activement au Conseil d’Administration de l’Association Française des Professionnels du Tourisme d’Affaires (AFPTA). Puis, alors qu’il crée sa propre agence TCI, Michel contribue au rapprochement avec une autre famille professionnelle – les Organisateurs Professionnels de Congrès (AFOPC) – pour donner naissance à l’AFTAC (Tourisme d’Affaires et Congrès), groupement constitutif de la future ANAé.

En 2005, Michel réunit sous une même bannière trois agences majeures du secteur : Ormès, agence historique de référence, Challengers Conseil et TCI. Le Groupe Ormès, que vous êtes nombreux à avoir connu, vient de naître. Cette nouvelle structure, que Michel dirigera jusqu’à sa cession en 2015, devient le leader indépendant de la communication événementielle, avec la consolidation permanente de son business-model, une politique de croissance dynamique avec l’arrivée des agences Advantage, Teranga puis S’cape, et l’ouverture de bureaux à Nice, Lyon et Toulouse.

Michel a fait du Groupe Ormès une entreprise où il faisait bon vivre. Les décisions y étaient collégiales, le fruit du travail de chacun récompensé, les résultats qui en découlaient célébrés, le succès des opérations réalisées partagé. Un “esprit de famille” exceptionnel unissait ses équipes.

Michel avait un secret pour garder son esprit à l’affut d’opportunités, réfléchir à toute décision majeure, ou simplement se ressourcer : son “lac”, son havre de paix sur lequel il cultivait son désir de solitude. Heureux ceux qui ont partagé quelques heures dans cet Eden.

Michel vient de partir, beaucoup trop tôt, il n’avait pas 70 ans. Il lui restait “toute la vie” devant lui, celle qu’il choisissait maintenant chaque matin au gré des bonheurs que lui proposaient sa famille et ses amis. Il laisse son épouse Francine, quatre enfants Hélène, Édouard, Pierre-Antoine et Etienne, et cinq petites-filles.

Les obsèques de Michel ont eu lieu samedi 14 septembre dans l’intimité familiale.

 

 

 

Le 14 septembre 2019

 

2019-09-13T14:04:05+02:00