LaTribune | Big Data is watching you (Antoine de Tavernost, Directeur Général de Live! by GL Events)

BIG DATA is watching you !

 

Après BIG BROTHER dans les années 2000, véritable avènement de l’observation et du voyeurisme, voici BIG DATA, nouvelle ruée vers l’or en quête d’un ingrédient devenu vital pour notre société : la donnée utilisateur.

Permettant d’aller au-delà d’une simple observation curieuse, elle est devenue primordiale pour prévoir et influencer certains comportements et ainsi cibler sa communication au plus juste.

 

Pour les annonceurs, l’analyse des comportements humains a aujourd’hui une véritable valeur marchande et les data-analystes endossent un rôle de plus en plus stratégique. En nous promenant tranquillement sur nos smartphones, nous créons de la richesse pour les marques, les entreprises et tous les acteurs du digital. Nous devenons une cible mouvante pour ces acteurs dont le but est de comprendre nos comportements pour mieux les anticiper.

 

Si nous craignons une atteinte à notre vie privée, nous admettons toutefois que les contenus et services mieux ciblés nous sont utiles, tout comme les dispositifs phygitaux et les nouvelles expériences qui en découlent. La Data est devenue une monnaie d’échange désormais acceptée par une majorité d’utilisateurs si aucun abus n’en est fait.

 

Dans une quête de performance et de profitabilité à optimiser constamment, la DATA se mue en KPI mesurant l’efficacité d’actions engagées par les entreprises et les marques et permettant d’en tirer un DATA learning.

 

Un événement est l’endroit idéal pour récolter cette DATA et ainsi étudier les participants, qui, dans ces moments d’action et d’émotion, laissent plus librement accès à leur coffre-fort comportemental. Mieux, ils partagent très souvent (de manière rémunérée ou non) ces émotions fortes avec ceux qui ne sont pas présents physiquement (on désigne d’ailleurs ce phénomène en des termes économiques : nano, micro ou macro-influence).

 

Pour les agences événementielles, deux sujets majeurs :

 

1/ Bien comprendre et appliquer le RGPD et la mise en conformité des process pour une utilisation des DATA respectueuse des nouvelles normes en vigueur. En effet, nous agissons principalement pour le compte de clients avec un engagement d’exemplarité et d’éthique sur le traitement de ces DATA.

 

2/ Transformer les DATA « déshumanisées » et technologiques en DATA utiles, favorisant une évolution positive de l’expérience. Au KPI’s quantitatifs, viennent s’ajouter de nouveaux indices : ROO (Return On Objectives), ROE (Return on Emotion/Experience/Engagement)

 

L’AI et les algorithmes, bien maîtrisés, peuvent permettre de donner plus de sens à une expérience. Les agences ont désormais la capacité d’agir en temps réel sur le contenu d’un événement. C’est là une avancée majeure !

 

Alors bienvenue dans l’aire du DEEP DATA, plus riche et exaltante qu’une téléréalité du 21ème siècle. La suite au prochain épisode….

 

Antoine de Tavernost

2019-05-09T17:53:52+02:00